Site Officiel
LABELETOILE
Urgences
Police
17
SAMU
15
Pompiers
18
Centre Anti-Poison
05 56 96 40 80

Mairie de BOUGUE
22, rue du Docteur Lafitte
40090 BOUGUE
Tel.:+33(0)5 58 52 92 13
Fax.:+33(0)5 58 52 93 56

Nous écrire
 
Dossier spécial
Transport en commun

Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs
Liens Utiles
 
 
 
 
422 visites
Pour tout savoir sur les activités à venir, consultez l'AGENDA
Théatre Label Etoile
Compagnie Jean Claude FALET (09 75 20 15 45)
Site Internet : www.labeletoile.fr
BOUGUE - Lieu de résidence permanent de la Cie

Depuis Mai 2007, nous sommes accueillis en résidence sur le village de Bougue et, en juillet 2009, une convention a été établie entre notre structure et la mairie afin d’officialiser ce partenariat. En contrepartie et grâce à cet accueil, nous développons des actions artistiques prioritairement sur le village, avant de les reproduire sur l’agglomération du Marsan puis sur l’ensemble du territoire. Bougue devient ainsi pour nous un véritable « laboratoire d’expériences » de notre action culturelle. Une mission de programmation de qualité nous a également été confiée par la mairie. Ces rendez vous réguliers avec la population contribuent à sensibiliser les publics à la diversité du spectacle vivant.

Par ailleurs, Bougue reste notre creuset de créations. Le foyer municipal accueille le démarrage de nos travaux, la médiathèque nos lectures en présence des auteurs. Ainsi, cet ancrage dans le village démontre que grâce à la convergence d’un engagement artistique et d’une volonté politique déterminée, il est possible d’amener le théâtre au cœur de la vie citoyenne.

Le Printemps de Bougue, c'est déjà fini !

Retour sur le festival 2016

Le Théâtre Label Étoile - Cie Jean-Claude Falet développe, avec la mairie de Bougue, des actions artistiques pour sensibiliser les publics à la diversité du spectacle vivant. Du 4 mars au 1er avril, la 6e édition du Printemps de Bougue a déployé ses rendez-vous autour du thème de la liberté sous toutes ses formes.

La liberté des peuples était le premier spectacle de cette 6ème édition.

Fabien Lupinelli, du Théâtre du Versant, a donné de la voix à l'engagement de Victor Hugo dans la pièce "La liberté des peuples" avec, en toile de "son", la musique de Verdi et Donizetti. Tour à tour narrateur, conférencier et charmeur, les yeux brillants de passion et de conviction, le comédien dit le combat pour la liberté, celui que prôna toute sa vie le poète.

Le deuxième rendez vous du Printemps de Bougue s’est adressé plus particulièrement aux enfants.

Le spectacle de danse et de musique « Sur le fil » par la Cie Mômes en Zique a ouvert avec brio ce printemps des enfants.

Le jeune public est rentré immédiatement dans l’univers magique de ce spectacle original et de qualité. La grande complicité des artistes a permis une interaction indéniable avec les enfants et favorisé un espace d'improvisation propice aux situations cocasses et merveilleuses ! Le spectacle a fait l'unanimité et comblé les spectateurs petits et grands venus nombreux (120 personnes) en ce dimanche après-midi.

Le printemps encore, celui des poètes avec « Chantons sous les pins »... !!!

Le public bouguais nombreux qui emplissait le foyer rural, en ce vendredi 11 mars, a découvert cette grande bringue en noir et collants orange, explosive, déchaînée… Céline Caussimon. Son humour a fait mouche, parce qu’il y a le détail qui tue, l’observation pointue et de belles qualités d’écriture. Le public ne s’y est pas trompé. Bien dans l’esprit du « Printemps de Bougue », jumelé pour la circonstance avec la programmation de « Chantons Sous les pins » et avec la double complicité de la commune de Bougue et du Théâtre Label Etoile, la première partie fut au diapason : découverte, liberté d’expression et de création (thème de ce « Printemps ») avec un jeune et talentueux chanteur Dessolas.

Vous avez dit « Improbable » ?

« Cela ici, c’est improbable » me disait une voisine branchée (sur l’art contemporain) en cette soirée du 18 mars au Foyer Michel-Aïnaga de Bougue.
Déplacé, décalé, incongru dans une « petite » commune rurale de la périphérie montoise ? Avouons que cette présence, dans le cadre du « Printemps de Bougue » doit beaucoup à Jean-Claude Falet et au Théâtre Label Etoile. Décalage aussi entre les passages chorégraphiques et le scénario du film appuyé sur des faits réels : « Nina est présumée innocente » de Rémi Benichou .
La matière à réflexion était dense pour cette soirée et il y eut un vrai débat animé par le chorégraphe Faizal Zeghoudi. En matière d’art et de création, est-il « interdit d’interdire » ? L’artiste est-il au-dessus des lois ?

L’extrême légèreté de l’être « L’ému de l’horizon »,

création chorégraphique de Faizal Zeghoudi, concluait magistralement un sixième « Printemps de Bougue », décidemment très ambitieux, sous la houlette de Jean-Claude Falet (Théâtre Label Etoile), avec l’aide du Département des Landes, de l’agglomération de Mont-de-Marsan et le soutien toujours aussi actif de la Commune de Bougue. Magistrale en effet a été cette pièce chorégraphique pour les 60 élèves de l’école primaire de Bougue et leur institutrice enthousiasmés par les répétitions du spectacle auxquelles ils ont eu la chance d’assister en avant première les 8 et 9 mars dernier. Cent cinquante spectateurs fascinés, six rappels (!), puis un débat avec le chorégraphe et les danseurs. Nous avons continué de débattre, non dans des palabres à l’ombre des dattiers, mais au foyer Michel Aïnaga, devant les assiettes de printemps proposées par les organisateurs, final en beauté de cette 6ème édition du printemps de Bougue.

Création - ADSL40
 
Mardi 25 Juillet 2017
heure