Site Officiel
LE BOLSIN
Urgences
Police
17
SAMU
15
Pompiers
18
Centre Anti-Poison
05 56 96 40 80

Mairie de BOUGUE
22, rue du Docteur Lafitte
40090 BOUGUE
Tel.:+33(0)5 58 52 92 13
Fax.:+33(0)5 58 52 93 56

Nous écrire
 
Dossier spécial
Transport en commun

Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs
Liens Utiles
 
 
 
 
634 visites
Pour tout savoir sur les activités à venir, consultez l'AGENDA
LE BOLSIN 2011

BOLSIN 2012
Alvaro Lorenzo vainqueur aux points
 

Vainqueur, samedi, du Bolsin de Bougue, le jeune Tolédan a remporté cinq engagements dans le Sud-Ouest dont une place aux ferias de Dax, Mont-de-Marsan et Vic-Fezensac
Epargnée par les averses, l’arène Jean Fondeviole a accueilli, samedi à Bougue, un excellent cru de son fameux Bolsin, le 18ème du nom, concentré sur une journée. En matinée, les vaches de Jean-Louis Darré, vives et permettant l’expression des apprentis-toreros, ont fait le partage entre Jordi (Nîmes), Juan Antonio Perez (E.T. Salamanca), Javier de Pradi (E .T. Tudela), ElTolosa (E.T. Béziers), Santiago Espla (Alicante), Juanito (Zaragoza), Ruben Martinez (E.T. Almeria) et Alvaro Lorenzo (Tolède). Des huit, il n’en resta que trois l’après-midi pour toréer les novillos de la ganaderia « José Cruz » (Salamanca) : Perez, Lorenzo et Juanito. Si le premier, un tantinet mécanique, ne fit rien de mémorable, Lorenzo et Juanito s’affirmèrent et notamment Lorenzo qui coupa les deux oreilles à un excellent bicho châtain et de bon trapio : une oreille, celle du public, pour sa faena et la seconde, celle de la présidence, pour une entière dans la cible et quasi-foudroyante… c’est probablement ce novillo qui plaça, dès lors, Alvaro Lorenzo sur la voie royale. Juanito, en parme et or, aurait glané un pavillon, s’il n’avait péniblement tué son bicho d’une épée plate et en arrière, après avoir entendu sonner un avis. Tour de piste tout de même, pour saluer les qualités de sa faena.
En finale, deux excellents novillos encore, tant de présentation que de comportement. Lorenzo, un peu plus tendu qu’à son précédent bicho, commença un combat où il eut aussi à lutter contre « la corne du vent ». Après une série à la fois suave et volontaire, il déclencha la musique et poursuivit sur le registre supérieur… avant, hélas,  un naufrage à l’épée (quatre tentative, deux avis). Juanito reçut un magnifique novillo (également châtain), le plus armé de tous, et offrit une faena qui alla à mas, après un nécessaire round d’observation, il conclut magnifiquement en manoletinas avant une épée légèrement de côté, mais finalement concluante. Une oreille et mouchoir bleu de la présidence pour la dépouille du fauve qui fit le tour de piste.
Sortie à dos d’homme pour Alvaro Lorenzo et tour de piste itou pour le ganadero Rafaël Cruz.
 Après des débats difficiles, au Foyer rural, le jury vint annoncer au public attablé devant les tapas, le nom du vainqueur, pour l’ensemble de son œuvre en somme : Alvaro Lorenzo. Une larme discrète roula sur la joue de Juanito qui n’avait certes pas démérité !

Notre album de photos…

Création - ADSL40
 
Vendredi 28 Avril 2017
heure